Mélissa Tardif, artiste-peintre
Courriel : melcoat@yahoo.com
Facebook d'artiste

  • Facebook Mélissa Tardif

Membre de la communauté artistique - 
 Conseil des arts du Canada

© 2018 - Mélissa Tardif

À propos de Mélissa Tardif

Ce n’est pas d’hier que cette artiste s’intéresse à l’art. Mélissa est surtout fascinée par la créativité ; cette faculté que chaque humain possède. Œuvrant en éducation spécialisée, elle ose croire que la créativité est la source la plus efficace pour guérir les maux de l’âme. Elle utilise d’ailleurs elle-même le médium de la peinture pour ses besoins d’introspection.

 

C’est en 2004 qu’elle prend au sérieux ses pinceaux et découvre par le fait même le monde merveilleux des couleurs. Un jour, elle souhaite d’ailleurs en faire plus qu’un passe-temps ! Ses sources d’inspiration lui viennent surtout de ses voyages de solidarité humanitaire en Amérique centrale, entre autre, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua ! Si pour certain, il fait du bien de donner à l’étranger, pour elle, il est clair qu’elle en retire davantage… et vous le sentirez bien dans ses œuvres. Tout son style, elle leur doit !
 
Ses tableaux nous emportent dans son monde à la fois naïf et surréaliste. Ses contrastes se traduisent dans ses œuvres qui oscillent entre le chaud et le froid, l’euphorie et la réflexion, le rêve et le tangible! Vous découvrirez une artiste aux contrastes touchants et apaisants.
 
Bienvenue dans l’univers de Mélissa Tardif.

 

« J'ose croire que la créativité est la meilleure solution pour guérir les mots de l'âme»

Inspiration - voyages humanitaires

Mélissa Tardif a plusieurs voyages à son actifs dont 7 expériences de coopération internationale. Elle a trouvé sa façon de rendre service aux communautés qu'elle rencontre, mais surtout, sa façon de partager et d'interagir avec les gens qu'elle côtoie. Elle fabrique, avec les enfants, des murales géantes.

 

La murale est un projet de mosaïque, fait en peinture, sur l’une des façades d’une l’école ou d’une institution d’éducation d’un village défavorisé de l’Amérique centrale. A l’heure actuelle, il y a 4 murales de réalisées. Il y a en une sur un orphelinat du Guatemala (lieu où est né l’idée), 2 autres sur des écoles du Honduras, dans la région de San Marcos et une à Granada au Nicaragua.

À chaque expérience, le résultat est concluant. Les enfants portent beaucoup d’intérêt pour l’activité et ce, autant ceux du premier que du deuxième cycle. Les enfants sont d’abords en contacte avec le dessin puis participent au découpage des formes puis au traçage sur le mur et enfin, à l’application de la peinture. C’est un projet facile en ce qui a trait à l’implication des enfants qui participent aux différentes tâches de rénovations en s’occupant à des travaux de leur âge. La murale vient mettre un aspect coloré et artistique au projet !!! S’amuser en travaillant, être créatif, connaître le milieu des arts… sont tous des éléments qui viennent bonifier le projet !!!

 

Nous avons beaucoup de plaisir… Dans une terre étrangère, il est aussi important de trouver un prétexte pour partager avec les gens… et souvent, nos mots trop difficiles à dire en langue étrangère peuvent venir biaiser les échanges. Ce qui est agréable avec le médium de l’art, c’est qu’en silence, nous pouvons s’afférer à une tâche commune, de la même façon. 

 

 

Expositions

À travers les années, Mélissa Tardif a exposé dans plusieurs musées et salles d'expositions. Voici quelques photos de ces événements

1/1
Mélissa et Léa Honduras